Marie Belouze Arnaud Cocaul ( docteur )
Dans le monde masculin, peu de graisse ne nuit pas, les poignées d'amour ont leur charme, le muscle est roi, bref tout va bien.
La réalité est sensiblement différente : il y a un nombre inquiétant d'hommes m et ucirc;rs qui souffrent d'obésité et sont exposés au risque accru de maladies graves.
Il y a aussi la cohorte des 25/30 ans qui subissent l'image récurrente du corps parfait et puis enfin les plus âgés qui se sont laissés aller à dou...En savoir plus
Tags :

Les commentaires sont fermés.